Risques et Opportunités de l'économie bleue pour le développement durable.
Prochain rendez-vous Mai 2024
Extrait du Discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste à l'occasion du 48ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte (06 novembre 2023)

« Si, par sa façade méditerranéenne, le Maroc est solidement
arrimé à l’Europe, son versant atlantique lui ouvre, quant à lui, un accès complet sur l’Afrique et une fenêtre sur l’espace américain.

C’est la raison pour laquelle Nous sommes déterminé à entreprendre une mise à niveau nationale du littoral, incluant la façade atlantique du Sahara marocain. Nous sommes également attaché à ce que cet espace géopolitique fasse l’objet d’une structuration de portée africaine.

Notre souhait est que la façade atlantique devienne un haut lieu
de communion humaine, un pôle d’intégration économique, un foyer de rayonnement continental et international.

Pour cela, en menant à bonne fin les projets d’envergure qui y
sont lancés, nous veillons à doter nos Provinces du Sud des services et des infrastructures indispensables à leur développement économique. En outre, pour assurer une connexion fluide entre les différentes composantes du littoral
atlantique, nous nous attachons à mettre à disposition les moyens de transport et les stations logistiques nécessaires. Cela inclut aussi de réfléchir à la constitution d’une flotte nationale de marine marchande, forte et compétitive.

Afin de mieux accompagner l’essor économique et l’extension
urbaine des métropoles du Sahara marocain, l’établissement d’une économie maritime doit se poursuivre pour consolider le développement de toute la région et en faire bénéficier les populations locales.

Outre la prospection poussée des ressources naturelles offshore,
cette économie intégrée doit reposer sur l’investissement continu dans les filières de la pêche maritime, le dessalement de l’eau de mer à des fins agricoles, l’encouragement de l’économie bleue et le soutien aux énergies renouvelables.

Nous appelons aussi à l’adoption d’une stratégie dédiée au
tourisme atlantique, dont la vocation serait de mettre en valeur les nombreuses potentialités de la région et, ainsi, de la consacrer comme une véritable destination pour la pratique du tourisme balnéaire et saharien.

Néanmoins, pour qu’une telle proposition aboutisse, il est
primordial de mettre à niveau les infrastructures des Etats du Sahel et de les connecter aux réseaux de transport et de communication implantés dans leur environnement régional.

Parce que Nous sommes convaincu que cette initiative transformera substantiellement l’économie de ces pays frères et, au-delà, toute la région, le Maroc est disposé à mettre à leur disposition ses infrastructures routières,
portuaires et ferroviaires. »


Extrait MAP

Retour sur le séminaire, ecobleu , organisé à Casablanca le 05 et 06 octobre 2023
Allocutions d'ouverture

Bilan de l'événement

ecobleu

Risques et Opportunités de l'économie bleue pour le développement durable. C'est la performance économique à valeur ajoutée sociétale.

Plateforme de concertation et de promotion d’un sujet d’intérêt commun ou la contribution au déploiement des stratégies et politiques publiques.

Le concept :

Le concept : Considération de l’espace portuaire comme un espace collaboratif de l’ensemble des acteurs de l’économie bleu ; Adoption d’une démarche inclusive et ouverte à toutes les parties prenantes de l’écosystème portuaire ; Prise en compte du facteur humain comme corroboration de l’acquis structurel et institutionnel en la matière ; Ouverture vers les activités à fort potentiel d’employabilité et à valeur ajoutée économique ; Développement de l’offre nationale de formation envers l’ensemble des acteurs ; Intégration des principaux acteurs et institutions en charge de la régulation, de l’exploitation et autres activités ; Adoption d’approches par projets portés par une vision globale et concertée ; Allier l’intérêt national aux exigences du marché international et attentes des investisseurs dans le domaine ; Implication des associations professionnelles, experts et autres parties prenantes aux réflexions ; Orienter les efforts vers les axes de la politique nationale de l’économies bleu ; Soutenir les démarches des institutions publiques et assurer des réussites progressives et factuelles ; Introduction dans l’offre maritime et portuaire les services de maintenance, d’entretien et activités connexes ; Tenue d’une base de données, du benchmark et être à l’écoute des suggestions ; Entreprendre les études et recherches et produire des rapports et documents supports ; Conjuguer les efforts face aux risques et synchroniser les intervention d’urgence ; Elaboration des cahiers de charges et termes de références des actions envisagées ; Encourager l’approche territoriale et créer une dynamique compétitive : Faire de l’intérêt commercial un levier du développement ; Encourager les instruments de concertation et du dialogue (webinaires, Cluster, assises et salons) ; Vulgariser les connaissances en la matière ; Adapter le contexte réglementaire au fur et à mesure du consensus des parties prenantes ; Faire preuve de flexibilité entre les intervenants et prioriser la concordance des attentes ; Coordination des processus de prise en charge de déclarations et d’analyse des accidents du travail.

La démarche :

Le Développement d’un écosystème inclusif de coordination

La Promotion du dialogue des parties et du partage des bonnes pratiques

Le Développement de la formation continue et de la recherche

La Digitalisation des processus

Les parties prenantes ciblées :

Les acteurs politiques, institutions gouvernementales en charge du sujet, la société civile, Les acteurs économiques et donneurs d’ordre, les universitaires, les experts, les professionnels et autres parties intéressées